Formalités à suivre lors d’un décès

Apprendre le décès d’un proche n’est pas toujours facile, mais malgré le chagrin, il faut vite se relever car, plusieurs formalités doivent être effectuées. Il existe en effet plusieurs démarches administratives à réaliser avant les funérailles. C’est seulement lorsque ces formalités sont remplies qu’on peut faire appel à un maitre de cérémonie funéraire.

Constat du décès

Lorsqu’une personne est décédée, sa mort doit toujours être constatée par un médecin dans un acte appelé constat de décès. Cet acte est nécessaire pour pouvoir obtenir un acte de décès à la Mairie, mais aussi pour l’organisation des obsèques. Le constat de décès doit être établi par un médecin généraliste, si le décès est survenu au domicile, ou par un urgentiste de l’hôpital où a été admis le défunt. Dans le cas des personnes retraitées vivant dans une maison de retraite, il appartiendra au médecin de l’établissement d’établir un acte de décès. Ce certificat doit contenir l’heure exacte de la mort ainsi que le lieu. Les causes et les circonstances du décès doivent être également précisées. Une fois l’acte de décès établi, il faut faire une déclaration de décès auprès de la Mairie de la commune où le décès est survenu. C’est seulement après qu’il faut faire appel à un maitre de cérémonie funéraire.

Déroulement des obsèques

Les obsèques se composent de plusieurs protocoles funéraires qu’il faut impérativement respectées. Cela commence par la mise en bière qui marque le premier temps de la séparation physique avec le défunt. Cela peut avoir lieu au domicile du défunt ou dans une chambre funéraire. C’est le maitre de cérémonie funéraire qui se charge de la supervision de la mise en bière afin de s’assurer que tout se déroule comme il se doit. Une fois les bénédictions prononcées, le maitre de cérémonie annonce la levée du corps pour le conduire vers le corbillard.  Le maitre de cérémonie se charge de la bonne organisation du convoi pour s’assurer qu’un cortège soit bien formé. Une fois à l’église, il faut s’assurer que le protocole funéraire soit bien respecté en guidant la famille et l’assistance. Pour ce faire, il est nécessaire de faire entrer l’assistance et de bien les placer. Lorsque la cérémonie religieuse est finie, le maitre de cérémonie doit encore conduire le cercueil et la famille vers le cimetière. C’est seulement après la remise des documents officiels et du registre de condoléances que sa missions se termine.

Laisser un commentaire