Le résumé canadien : Éléments à inclure

salaire canada

Vous trouverez plus rapidement un emploi grâce à un résumé de type canadien. Bien que les résumés canadiens se présentent sous de nombreux formats différents, ils ont en commun certaines normes que vous devez connaître.

1 – Une présentation logique : Recherchez des modèles et des formats de résumé, avant d’en choisir un qui soit simple et facile à suivre. Il est important d’avoir une présentation visuelle claire et structurée. De plus, notez qu’au Canada, le format lettre (8 ½ X 11) est celui le plus utilisé pour les résumés et les CV. Ainsi, votre résumé aura la bonne taille, surtout s’il y a une version physique.

2 – Personnalisation : Pour vous différencier, intégrez des mots clés liés au poste que vous souhaitez occuper et à votre domaine d’expertise. Cela signifie qu’il faut inclure des mots clés de la description du poste et de l’annonce. De nombreux recruteurs utilisent des logiciels pour classer les résumés reçus, alors concentrez-vous sur vos expériences pertinentes avec le poste pour vous mettre en valeur.

3 – Des informations claires : Allez droit au but dans votre résumé ! Évitez les longues phrases et utilisez autant de verbes d’action que possible pour présenter les tâches que vous avez effectuées. Les recruteurs ont peu de temps à consacrer aux résumés, parfois littéralement quelques secondes, alors donnez tout de suite les informations dont ils ont besoin pour voir que vous êtes le bon candidat pour le poste.

4 – Vos coordonnées : Votre résumé est également le document sur lequel vous devez communiquer vos coordonnées. Vous devez y inclure votre nom complet, votre numéro de téléphone, votre adresse électronique et, éventuellement, votre adresse postale. Certaines entreprises peuvent exiger votre adresse, mais ne vous inquiétez pas, ces informations resteront confidentielles entre vous et le recruteur.

5 – Vocabulaire “canadien” : Faites des recherches et renseignez-vous sur les termes spécifiques utilisés dans le secteur de l’emploi canadien auquel vous postulez. Faites attention aux styles orthographiques et grammaticaux canadiens, y compris le “u”. Le Canada est une ancienne colonie britannique, et certains British-isms sont encore en vigueur dans notre langue. Ainsi, de nombreux mots s’écrivent avec une orthographe britannique et non avec une orthographe américaine. On le voit souvent dans l’anglais canadien, notamment avec un “u” après un “o”. En voici quelques exemples courants :

behaviour

colour

favourite

flavour

honour

humour

labour

neighbour

Trouvez plus d’informations sur le site https://www.salaireminimumquebec.com/